vendredi 4 avril 2014

Eyeless in Gaza - Drumming the Beating Heart (1982)



Ciel ocre et drôle d’humidité, j’écoute Drumming the Beating Heart d’Eyeless in Gaza. Pas le meilleur album du duo de Nuneaton, pas le pire non plus. Le précédent Pale Hands I Loved So Well était un parfait exemple d’improvisation brinquebalante, le suivant Rust Red September sera presque impeccable dans un genre quasi pop. Celui-ci est entre les deux, pas vraiment parfait dans l’approche bricolo avant-gardiste mais avec des structures frôlant le classique et cette impression d’avoir à faire à de courts croquis de chansons. Jolis croquis, percussions en « cliquetis », guitare étouffée, minimalisme de bon aloi et puis cette voix que voulez-vous…


Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive