dimanche 29 mars 2009

Seeland -Tomorrow Today (2009)



Les Everly Brothers et les Four Freshmen (et donc les Beach Boys) , la Space Age Pop de Raymond Scott et la manière retorse de Joe Meek, Left Banke et les Kinks, Cluster et Eno… la tentation Synth-Pop de Soft Cell et même l’excentricité relâchée de Monochrome Set… Plus près des temps qui nous occupent (nous accablent ?) l’évidence mélodique des Magnetic Fields voir pire en mieux le retro futurisme flottant des High Llamas …Bref voilà c’est un disque qui, petit miracle, ne s'enlise dans aucun marais post-moderne, sait d’où il vient et invente astucieusement en s’élevant avec le passé sous ses pieds ! Un disque où - au-delà de toutes ces choses évoquées plus haut - l’auditeur pourra écouter onduler des synthétiseurs rêveurs et apaisés, twanger des guitares qui font twang et résonner des chœurs pleins de bonté pop.
L’auditeur affirmera que cet « aujourd'hui demain » est léger, non-amnésique et futé, qu’il est plein de promesses printanières et donc de saison, l’auditeur aura bien raison.

PS : Pour le casting Seeland est un genre d’espèce de mini super groupe : Tim Feltron échappé de chez Broadcast (Ah !Trish Keenan ) et Billy Bainbrirdge ex Plone (« For Beginner Piano » petite merveille labellisée Warp)

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive