vendredi 2 janvier 2009

Mr. Oizo - Lambs Anger (2008)



Il est là lui. Oui il est là lui.

Alors Il n’y a pas de séminaristes, pas l’ombre d’un séminariste, de la musique électronique mais pas de séminaristes. Pas de succubes, de la musique électronique mais pas de succubes... Pas de succubes et pas de séminaristes, que de la musique électronique, de la musique d’ordinateur. Pas d’envoûtement, pas de miasmes sombres, pas de séminaristes, pas de succubes. Pas de miasmes sombres, de la musique électronique, de la musique d’ordinateur. Pas d’envoûtement, pas de miasmes sombres, pas de séminaristes. Pas de kystes, pas de dents en poudre, de poudre de dents explosées, il n’y en a pas. Pas de séminaristes, pas de kystes, pas de poudre de dents, pas de sang, pas de sang coagulé, de la musique électronique, de la musique d’ordinateur, c'est tout...
Alors il y a le contrôle de la pression artérielle, le cœur qui pulse et la pression artérielle. Pas de sang coagulé, pas de succubes, mais le cœur qui pulse, le corps du son tordu, fibre sur fibre, tâche sur tâche, atome sur atome, enzyme sur enzyme, diastase sur diastase. La suie, la suie du son, pas de miasmes sombres mais la suie du son et la pourriture qui se met là et ressort et se tord là. Il y a de la musique électronique, de la musique d’ordinateur, la musique du hasard. Il y a le hasard. Il y a un Bug, un Bug sans séminariste, mais qui crée le hasard ?

NB : Il y a aussi des animaux, nous sommes des animaux, des chiens andalous.

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive