vendredi 26 septembre 2008

Fleet Foxes - Fleet Foxes (2008)



Le froid nous guette et le souffle n’est pas là. Même s’il y a du positif à vouloir vivre dans le vide d’une inspiration en berne il est parfois fatal de taire ce que l’on n’a pas à dire. Alors oublions ce positif là et ânonnons des paroles sans idées ; trop heureux qu’elles ne signifient rien.

Crosby sans Still sans Nash sans Young et même sans Crosby. Un peu Brian Wilson sans la famille, les faux cousins… voir même un peu Brian Wilson sans Brian Wilson ... Un peu folk à bougies, un peu lysergique en plastique, un peu tout ça moins ça... pas vraiment mauvais sinon.

La pochette est un Bruegel, pas mauvais, un peu Peter Saville sans code barre

Reste que je suis très morne ce soir... très morne, c’est un fait, et un peu sans (mes) mots


Libellés : ,

3 Comments:

Blogger Francky 01 said...

Ah les Fleet Foxes, une musique venue d'un autre temps (les 60/début70'), d'un autre univers (The Moon ?). Sacré disque, hanté de fantômes (Nick Drake, Beach Boys), emplie de lumière, de vie, de grands espaces ! Un disque qui parait déjà inusable, indémodable, hors des sentiers battues. Aérien, volatile, solaire, un immense disque de folk quoi. Avec le "Harvest", indispensable compagnon des soirées feu de camps. Un disque qu'on a l'impression d'avoir toujours eu avec soi. Un déjà classique ? Peut-être !!!!!!!

3:36 PM  
Anonymous meedee said...

Ca sent la campagne du dimanche après rôti.
A Flytoxer, oserai-je aujourd'hui dans un élan des Deux Anes.

12:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir Mr Ordet. Je vous trouve très dur avec les Fleet Foxes. Ce n'est pas si mal que cela. Au point meme que j'ai acheté le CD, ce qui à mon age devient un acte de plus en plus rare. Cordialement
Hervé
PS: Je suis tombé au hasard des soldes sur une reprise du 'Carillon de Vendome' par David Crosby qui ferai bel effet dans vos pages

8:20 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive