jeudi 13 mars 2008

Weekend – La Varieté (1982)


Le disque de Weekend La variété était très beau, presque aussi beau que celui des Young Marble Giants, mais autrement. Des instrumentaux latins et désinvoltes, des chansons brèves, sortes d’aperçus laconiques ornés d’arpèges circonspects, de la variété où les types savaient presque jouer, mais léger, léger, sans gras, tendre et émouvant.. Il y avait, aussi et surtout dans ce disque, suspendus en fin de seconde face deux sombres miracles en apesanteur: Nostalgia et Red Planes. Du Nico non sépulcral et sans harmonium, du Nico non guttural et non ontologique ; avec une admirable non chanteuse détachée et un vrai violon triste, mais pas trop. L’écoute de ce disque procurait un sentiment d’inquiétude lasse, de désespoir indifférent, une beauté précaire qui avait tout du prodige et de l’œil du cyclone réunis.. Ensuite Weekend sans Allison Staton est devenu Working Week, une plaisanterie sinistre, de la musique pour sofa beige et ascenseur bien huilé, un truc de froide hautaine qui sera démocratisé par le glaçon technique Sade. Allison Staton, elle, chantait comme on siffle en repeignant le plafond, à l’ombre des démons, c’est pourquoi nous l’aimions.


« Curious band. Like a mixture of Tom Tom Club, Joy Division, Manu Dibango, Anton Carlos Jobim and Young Marble Giants »

Libellés : ,

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

salut mon Fifi !

il y a comme un air de George Benson ("on Broadway") ds ce scopitone que vous proposez .

Et n'oubliez pas : PARIS est magique, allez Paris SG !!!!!!!!!!!

a bientot mon fifi

7:47 PM  
Blogger Benoît said...

BONSOIR,

tout ça c'est très bien mais vous ne pensez pas que "Swoon" de Prefab Sprout est un des albums les plus beaux et les plus mésestimés de l'histoire de la pop ?

6:51 PM  
Blogger skorecki said...

http://youtube.com/watch?v=ogXu1Xzz5M8
une voix hallucinante -elle s'est tuée à 28 ans, en 1960- quelque part entre julie london et allison statton, je n'arrive plus à écouter qu'elle ....

10:25 AM  
Blogger Philippe L said...

Merci Louis, sublime, forcément sublime… l’album avec Johnny Smith est presque aussi beau que celui de Jeri Southern, ce qui n’est pas peu…

9:48 PM  
Blogger skorecki said...

elle a enregistré 6 disques, ça marchait, et à 28 ans, elle s'est suicidée ...(en 1960)
on n'en sait pas beaucoup plus, j'ai trouvé sur le web des confidences de sa meilleure amie, millie perkins, oui, celle du journal d'anne frank ...
les trois disques que j'ai réussi à trouver sont d'une tristesse heureuse inimaginable ...
elle a écrit une chanson qui s'appelle: i hate rock and roll ...
merci d'aimer ça

5:30 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive