mercredi 10 octobre 2007

Nous tournons en rond dans la nuit



Finalement tout ce qu’il y a de bien chez Debord ce n’est pas le style, le présumé Pol Pot défroqué non plus, ce qu’il y a de bien, c’est la nostalgie, le style dans la nostalgie et la nostalgie du vin et des amis la nostalgie qui l’empêchera à tout jamais d’être un Pol.Pot concret... et ces nuits charbonneuses autour d’un cendrier... et ces types qui discutent avec le vin, de pour et avec le vin

Libellés : ,

1 Comments:

Anonymous pradoc said...

Dans "In Girum" c'est de la mélancolie, le sentiment de perte est très présent. Ce qui a disparu fait retour. En cela, Debord est écrivain autant qu'idéologue.

1:16 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive