mercredi 11 avril 2007

The Besnard Lakes - The Besnard Lakes Are The Dark Horse (2007)



Le soleil tout juste filtré par les feuilles, une douce odeur de magnolia encore un peu grasse ! Non je n’écouterais pas Arcade Fire ! Non pas Dôme en feu !! non merde pas eux, pas le feu, pas le dôme ! Je n’écouterais pas Arcade Fire ! D’ailleurs pourquoi écouter et parler de ce collectif alors qu’il y a ce disque des Besnard Lakes qui dans les mêmes eaux probables flotte et assez bien hein ! Je pose la question ?
Un disque de couple avec des copains autour (le collectif c’est une manie) mais un disque de couple quand même, pas Richard et Linda Thompson mais pas mauvais quand même, avec des titres un peu obèses dans la montée en neige « Devastation » avec cette grosse guitare graillonneuse d’un goût douteux ! D’autres titres post bidule machin chose « Because tonight » et surtout un heureux retour à des choses transparentes« Disaster » entre Brian Wilson et les early Bee Gees qui auraient pris de l’acide (On me souffle que les Early Bee Gees prenaient de l’acide) . ah oui !il y aussi « On bedford and grand » de la variet alternative poum ! Avec un vrai non refrain vlan ! Voilà un disque pas foudroyant pas indispensable pour le moins, mais franchement qui demande à être foudroyé en permanence !

Contrairement à ce qu'on croit, le LSD n'est pas acide mais basique (l'acide lysergique est acide mais le diéthylamide de l'acide lysergique n'est pas acide) ; il se combine avec un acide (par exemple l'acide tartrique) pour former un sel : le tartrate de diéthylamide de l'acide dextro-lysergique.


Libellés :

1 Comments:

Blogger Ju said...

Bonjour,

Nous aussi avons aimé cet album de 2007. Notre analyse à cette adresse :

http://www.desoreillesdansbabylone.com/2008/09/besnard-lakes-besnard-lakes-are-dark.html

A bientôt.

Ju.

9:21 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive