dimanche 17 janvier 2010

Teddi King - 'Round Midnight (1953)



« La nostalgie s’épancha en un monde nouveau, insondable - toi, ferveur de la Nuit, sommeil céleste, tu vins sur moi. »

Standards ocre, voix bleu cobalt, dans le fond un piano, une pluie de mercure léger. Rien de plus, c’est déjà beaucoup.
Je ne connaissais rien ou presque de Teddi King, deux trois vidéos sur Internet, des chansons sophistiquées, une fille spirituelle un verre à la main qui se moque gentiment de Tennessee Williams, de l’écume, une jolie écume… La fille est morte plus tard, un lupus, drôle de nom pour une maladie… Et puis, par hasard, je suis tombé sur ce disque, une merveille, six titres enregistrés en 1953, des standards: « Round Midnight », « It Never Entered My Mind », « I Concentrate On You »... un piano (Beryl Booker) seul et un peu lointain, comme s’il était saisi dans une autre pièce, et la voix de Teddi King, si proche elle, si intime, une voix qui nage en dansant dans son flot bleu, nostalgique et déjà mélancolique, moody feeling
Alors, je me suis dit qu’il fallait que j’en sache plus sur Teddi King, sur ses autres disques, sur sa vie… En entendant, presque toutes les nuits, je me suis mis à écouter ce disque, entre deux rêves, dans ce flou du corps encore endormi et de l’esprit clairvoyant, cet état latent après lequel, le lendemain, on ne se rappelle plus vraiment de ce que l’on a fait, mais avec toujours quelque chose qui demeure, même malgré nous… de toute éternité.



Libellés :

1 Comments:

Blogger skorecki said...

sa maladresse en fait une contemporaine ... comme si le fait de chanter "moins bien" la rendait plus humaine, plus proche de nous ...

10:31 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive