lundi 18 janvier 2010

L’incunable du jour (3)





Si la partie visible de Jean Claude Vannier est souvent remarquable, sa partie cachée pourrait bien être, comme chez l’iceberg, étonnamment plus conséquente. Ici on lachera donc un peu le visible et le remarquable de notre super arrangeur : toutes ses « participations » chez Gainsbourg, le « cultissime » (et fatiguant) Enfants Assassin des Mouches, les
petits ballons de France Gall… pour plonger dans l’invisible... dans ses six albums à lui où il oublie ses marmites de « sorcier des cordes » pour me mieux se retrouver chanteur ; un peu crooner, dandy et mélancolique...
Négligés, invisibles, jamais réédités pour des raisons que le pékin moyen ignore (effet Etaix ?) les six albums « chantés » par Vannier entre 1975 et 1990 sont absolument introuvables aujourd'hui. C'est l’un des plus grands scandales de l’industrie phonographique des temps qui nous occupe. En attendant, j'espère que ladite industrie ne m’en voudra pas trop de faire une partie de son boulot en postant, là en dessous, une bien belle chanson du terrible Vannier. Un incunable sanglant plein d'écholalie balistique... ou l’inverse.

« Mon nom est Browning
Et ma deVISE
Assassiner voler menTIR
Que tu sois flic ou bien forBAN
Viens faire un tour à mon enSEIGNE
Vise vise vise tire tire tire bang bang bang saigne saigne saigne
Si t'as plus un sou, plus d'deVISES
File à ta banque j'peux t'garanTIR
Qu'avec un bon Browning au BOUT
D'ton bras tes finances seront SAINES
Vise vise vise tire tire tire boum boum boum saigne saigne saigne »


Vannier chez Gonzai
.

Libellés :

6 Comments:

Blogger skorecki said...

bravo d'aimer vannier ... j'ai récupéré il y a qq annéees plusieurs albums de vannier .... et posté 5 ou 6 sublimes chansons sur youtube .... au moment où gainsbourg est tellement célébré, rappeler vannier qui a tant contribué à son succés, est le moins qu'on puisse faire
(je m'énerve comme vous de la non réédition -inexplicable- de ses albums de chansons)
PS. ne pas oublier son dernier double album de 2005, chez frémeaux, le seul disponible, qui est une petite merveille fait de deux cd: en public, et fait maison

10:07 AM  
Blogger skorecki said...

.. pardon, le double cd, c'est "night and day" qui l'a édité

12:25 PM  
Blogger skorecki said...

http://www.youtube.com/watch?v=2c6aY2_A14o
ça vaut bien gainsbourg, non?
(pour les amateurs de jcv, son double cd (en public, 1985, et fait maison, 2005) coûte ente 10 et 12 euros chez amazon ... avant qu'il ne parte lui aussi au pilon ...)

2:57 PM  
Blogger Philippe L said...

Oui Louis ça vaut bien Gainsbourg, qui comme vous le savez très bien était surtout bien entouré (Goraguer, Elek Bacsik, Michel Colombier, David Whitaker...), le reste son « génie », c’était sa géniale fumisterie (c’est un compliment) et son talent de recycleur post-moderne dans des habits classiques, un Des Esseintes warholien ...

En public & fait maison est aussi en écoute chez musicme à cette adresse : http://tinyurl.com/yz4vowg

J’aime beaucoup le Coeur qui penche...

4:18 PM  
Blogger -Twist- said...

Je connais pas du tout les albums dont tu parles et je ne connais que la partie visible de sa carrière.
L'extrait est très bien. On voit qu'il a passé du temps avec Gainsbourg.
Surprenant que ses albums n'aient jamais été réédités. Ca a été de si gros bide que ca? Parce que quand même, Vannier c'est pas le péquin lambda. Pas nette s't'histoire.

1:49 PM  
Blogger skorecki said...

http://www.youtube.com/watch?v=FlDGRs3T6eI
le voilà, "le coeur qui penche" ....
il y a eu rivalité (et fâcherie) entre jcv et sg, d'autant que souvent (melody nelson), jcv faisait aussi ... les mélodies ... mais jcv est un double plus attachant de sg que gainsbarre, il est plus fragile, plus volatile, plus enfantin, plus piano-bar ....je me souviens aussi de la version origininale de supernana, un peu salopée dans la version-pathos de jonasz qui s'est tant vendue ...

6:13 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive