jeudi 14 juin 2007

Michael Angelo - The Guinn Album (1977)



Je ne détaillerais pas comment cet aérolite oublié est parvenu à vibrer jusqu’à mes oreilles (qui ne demandaient rien) ou alors vaudrait-il remonter assez haut... peut-être au-delà des nuages aux lisières de la stratosphère... dans ce ciel qui petit à petit perd son bleu pour du plus inquiétant ( la très haute altitude est inquiétante, elle regarde l’homme passer, et l’homme flotte… )
Sachez seulement (bande de ragondins assoupis) que ce disque et de facto l’oublié du jour (Michael Angelo), flottent et beaucoup dans une manière de nimbe gazeux enrobé d’ouate. Cet aréopage léger léger naviguant en permanence un peu au-dessus de l’auditeur avec un son par erreur complètement insolite . Un son étouffé et retenu ; discrètement rechapé par le manque de moyen d’une production rachito squelettique que l’on imagine solitaire et importante pour notre Michel Ange du Missouri. Pour situer la chose et au niveau des esgourdes cela pourrait être du Donovan enregistré dans un caisson de décompression, voir un folk-rock flottant assaisonné de quelques gouttes volées plus que chez Timothy Leary au fond d'un flacon d’éther ou alors même une tentation power-pop en creux comme chez Chris Bell (vous savez celui qui pose devant les montagnes là-haut tout en sachant qu’il est aussi une montagne et le cosmos à lui tout seul….) Voilà bon bref, je ne sais pas si Michael Angelo est une montagne, je ne sais même pas qui il est. S’il existe encore ou s’il réellement existé un jour ? En tous les cas son disque seul et unique enregistré en 1977 en pleine explosion punk est une merveille non essentielle et un truc singulier : une galette vaporeuse et légère d’où ondulent quelques ritournelles limite pop craquantes, un peu comme chez le merveilleux Bobb Trimble, connaissez-vous le merveilleux Bobb Trimble ?


Libellés : ,

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bonjour Philippe L.

Pour ma part, je parlerais de merveille essentielle surtout pour l'année 77.

Michael Angelo, Bob Trimble, Bob Smith, Pete fine, Justen O' Brien : de magnifiques anti-héros à découvrir absolument...

Pilou72

7:26 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive