dimanche 3 décembre 2006

Pingouin



Je connais deux trois non-autodidactes ballonnés de tout leur savoir acquis et tamponné par les autorités compétentes en la matière qui doutent de Robert Benchley et de sa rigueur scientifique … mon dieu qu’ils se trompent ! et il n’y a rien de pire qu’un scientifique dans l’erreur ! Peut être un éléphant claudiquant au milieu des tubes à essai ? Tristes proboscidiens * sautillants en blouse immaculée, triste chose vraiment.

Eh bien éplorés proboscidiens sachez que Robert n’est que rigueur ! Que oui il pleut sous l’eau ! Que les pingouins dissertent plus que de raison un vieux whisky à la main, que les anguilles oui les anguilles ! Traversent l’atlantique, trouvent l’embouchure de la seine et remontent à Paris histoire de boire un coup dans la ville des marronniers en fleurs ! Sachez que hasard coïncidence (Claude Lelouch ?) nos anguilles épicuriennes rencontrent parfois dans leurs excursions hédonistes, un brave petit gars en forme d’éponge chantante ; Le rouge-gorge sous-marin. Tout cela est prouvé, prouvable démontré par Benchley et donc indéniable, incontestable certainement avéré et indubitable et tout ce que vous voulez ! Pris par le charme , piqué par le moucheron tsk-tsk me voilà l’air penaud (en mieux) et tout petit devant tant de savoirs si rigolos mêlés , comme un polype les tentacules ouverts, abandonné à ma propre réjouissance !

Pour ceux qui me reprochent de travailler pour les happy fews (comme le Beyle grenoblois) sachez donc tendres têtes de bois que Benchley est un humoriste critique chroniqueur new-yorkais du début de l’autre siecle .Moins dans l’humour râteau dans le pif comme le Bergson à chapeau rond national et plus dans une chose anglo-saxonne : l’éprouvette du nonsens ou on pince sans rire en faisant rigoler les autres pincés … expérience concluante, Monsieur Benchley est un grand chercheur …

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive