dimanche 17 décembre 2006

à défaut de sparring partners ...

Raymond Cousse vrai autodidacte vrai frappé, frappé par le théâtre de Ionesco mais surtout par Beckett , rencontre décisive il restera assommé jusqu’au bout, il monte sur scène tout seul (Stratégie pour deux jambons) dézingue la critique germanopratine (dégoupillage en règle de B Pivot) il redécouvre par erreur Emmanuel Bove , round décisif notre homme est groggy à nouveau … il grossit inconsidérément (super lourds) , pamphletise dans le vent sans harponner aucun papillon et meurt de par lui même , un jour il s’auto uppercut ! Desproges sera l’un de ses seuls défendeurs... à défaut de sparring partners …

Stratégie pour deux jambons

Naguère encore, la tuerie particulière aurait contraint ma marchandise à végéter dans le cercle étouffant du porcher et de sa famille. Le développement des accords internationaux et la standardisation de la découpe ouvrent maintenant la voie à la libre circulation des carcasses. Me voici au seuil d'une prodigieuse aventure. A pied, à cheval, à l'intérieur des camions frigorifiques ou dans les boîtes de conserve, mon avenir est assuré. J'irai sous peu porter la bonne parole sur toute la planète. A croire que mes rôtis et côtelettes sentent déjà l'appel du grand large. Si je ne les retenais fermement, je crois qu'ils me fausseraient compagnie avant l'abattage. Mais je suis un cochon légaliste. Aussi longtemps que j'aurai charge de ma marchandise, pas un atome ne sera distrait du cours offficiel. Ce n'est qu'après avoir participé à l'élaboration des rillettes et du pâté communs que je pourrai m'estimer paré. Ensuite, bien sûr, c'est une autre histoire. Mais qu'importe alors ? J'aurai vécu.



Journal inédit

1978

22 avril

(...) Terminé Mes amis de Bove. La dérision du titre est à l’image du contenu. L’économie étonnante du langage. Un style visuel, très pictural, procédant par petites touches, presque du pointillisme. Le désespoir poli et discret. Une sensibilité retenue aussi et beaucoup de pudeur. C’est un chef-d’oeuvre. Je n’en reviens pas qu’un tel livre ait pu être écrit en 1921, par un auteur de 23 ans. J’ai lu et relu à petites doses, en marquant des pauses entre chaque phrase.

11 décembre

Tellement gros que je n’ose plus monter sur la balance. Le ventre si proéminent que je ne verrais d’ailleurs pas le compteur. J’en suis probablement à cent cinq kg. Pour un mètre soixante-quatre. Je ne cesse de bouffer. C’est une compensation en fait de ne pas - je n’ose dire plus - boire. Si je marche cent mètres, je transpire comme un porc, sans parler des suées d’angoisse très fréquentes. Cent cinq kg c’est précisément le poids d’abattage de mon cochon dans Stratégie.

1987

Madrid, 4 décembre

(...) Dîné plusieurs fois avec des philosophes de la revue Esprit et également Paul Ricoeur, pour lequel j’ai beaucoup d’estime parce que ce n’est pas un faiseur, mais un artisan de la philosophie plein d’humilité. Nous avons sympathisé spontanément. Il s’est intéressé sans cesse à mon travail et déplorait de devoir repartir sans avoir vu le spectacle. Comme je lui parlais d’Hyvernaud, il m’a appris qu’ils étaient tous deux prisonniers dans le même camp en Poméranie.

http://www.chez.com/raymondcousse
/

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive