mardi 27 décembre 2005

Richard Thompson - Front Parlour Ballads (2005)



Richard Thompson est crucial, mais presque discret, il n’a pas d’aura mythique. Pas de mort prématurée ou de dépression proéminente à l’horizon, pas de béquilles biographiques, qui font parfois beaucoup trop. Juste un œuvre tenace et discrète ornée de quelques chefs d’œuvres avec Fairport Convention, avec sa femme Linda voir même en solo (Liege & Lief, Unhalfbricking, I Want to See the Bright Lights Tonight …). C’est une autre histoire qui mériterait un développement plus conséquent, où on parlerait de son jeu de guitare si particulier et influent, guitare liquide que l’on retrouve chez Tom Verlaine et Television voir plus…
Bref Thompson est un type magnifique, et Front Parlour Ballads aussi. C’est un album acoustique son premier depuis 1981. Enregistré et produit tout seul à la maison, Acoustique mais sans les limites habituelles du dépouillé, cette splendide certitude du dénuement un peu autiste mais parfois limitée. Ici on sent malgré la simplicité des moyens un foisonnement presque serein ou le manque d’arrangements ne serait pas une absence de couleur. Ecoutez « Cressida » la profondeur de cette voix ces guitares en contrepoint ; une splendeur modeste.

Libellés :

1 Comments:

Anonymous Richard said...

J'ai été un tantinet déçu par ce CD tant salué par la presse. Je crois que c'est la voix du bonhomme, trop gutturale à mon goût, qui me rebute un peu.

8:12 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive