samedi 20 août 2005

The Monks - Black Monk Time (1966)


Mon dieu !! Quelle affaire bizarre, à l’écoute des Monks on se dit sans raison que l’histoire du rock regorge de trucs inattendus, de choses primesautières et hallucinantes dans le bien, donc les Monks par exemple, un groupe de troufions, mais pas n’importe qui comme troufions, des G.I stationnés en Allemagne au milieu des sixties, au début ils s’appellent The Torquays et sont assez sages, spécialisés dans de proprettes reprises bien peignées, mais au fur et à mesure ils se transforment, hein ! , Bidasse en Allemagne ça porte au ciboulot forcement, alors ils se rebaptisent les Monks et se font faire une coupe Chaussé au Moine par un coiffeur sûrement éthylique, et hop c’est parti pour la grande rigolade. Hum, hum !! Comment dire, les Monks voilà, mélange de polka de garage rock avec un orgue riquiqui de guitares bien dans les limbes, et surtout et avant tout un putain de Banjo Electrique !!! qui ferait gigoter n’importe quelle guibolle meme en bois, un vrai appel au pogo sanglant, un miracle de destroy avant l’heure, ne cherchez pas d’où vient le son des Violent Femmes au hasard, et en plus l’attitude, des titres vachards (shut up,. i hate you.), des paroles périlleuses (Why do you kill all those kids over there in Vietnam?) Un grand groupe, le premier groupe punk peut-être ?

Libellés :

2 Comments:

Anonymous Samuel said...

Je viens de poster sur mon blog deux vidéos des Monks qui pourraient vous intéresser.

6:12 PM  
Anonymous jérôme said...

Au passage je viens de comprendre d'où Mark E Smith avait tiré l'idée d'intituler une de ses chansons "black monk theme" (sur l'album "extricate" - 1990).. Ah Ah Ah !
sacré Mark.

8:31 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive