mercredi 30 mai 2018

New Order ‎– Blue Monday (1983)





a/

Paru en mars 1983 chez Factory Records sous le nºde catalogue FAC 73 ce maxi 45 tours est le plus vendu de l'histoire de la musique populaire. La pochette crée par le « graphic designer » Peter Saville, est pourvue de trois trous (un gros en plein milieu et deux plus petits). Ces trous ne sont pas là par hasard puisque la pochette représente une disquette 5 pouces 1/4, un vieux support numérique que les godelureaux de la génération Z ne connaissent certainement pas, mais qui était pourvu de trois trous. Il est communément admis de dire de cette pochette qu'elle est « géniale » quant à ce qu'elle cache dans son fourreau, c'est-à-dire une galette de polymère chloré et tout du moins sa face A et la chanson Blue Monday, il y a peu de peine à constater que le « séminal » n'est pas loin de brandiller.

b/

Blue Monday est donc une « chanson séminale », un mètre étalon dans lequel des cargaisons entières de bidouilleurs, souvent drogués et même parfois noirs, viendront puiser leur inspiration. C'est une « chanson séminale », mais c'est aussi une désarmante chanson pleine de mélancolie avec une merveilleuse ligne de basse éclopée trouvée par hasard ( ne pas oublier de saluer l'accidentel, les maladresses de Gillian Gilbert et ses joues roses).

c/

Chose plus ou moins importante, en 1983 Blue Monday fut la seule chose capable de me faire danser un twist incertain. C'était au Whisky à gogo de Juan Les Pins, je n'ai pas dansé depuis.


Libellés :

1 Comments:

Anonymous D.F. said...

Assez largement plagié sur « The walk » de Cure, paru quelques mois avant.
Robert Smith s’en plaignait souvent, à l’époque.

7:43 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive