mercredi 2 mai 2018

Neu! (1972)



En 1971 le guitariste Michael Rother et le batteur Klaus Dinger quittent Kraftwerk et créent leur propre entité brinquebalante qu'ils nomment Neu ! (Nouveau ! en langue germanique). Comme ces deux loustics ne sont pas les derniers des foutriquets venus Neu ! sera l'un des plus beaux fleurons du Krautrock naissant (choucroute rock in französisch). Leur premier album paru l'année suivante en 1972 est un parangon du genre. On peut y entendre une guitare bizarrement placée qui semble se répéter sans cesse (Gilles Deleuze, qui s'y connaît en toutes choses, me faisait remarquer pas plus tard qu'hier que cette guitare se répète certes, mais qu'elle est aussi pleine d'infimes différences), la basse n'est pas en reste et bisse plus qu'à tour, la batterie se contente d'une métronomie quasi helvétique et l’ensemble donne à l'auditeur une impression de flottement hypnotique, d'heureuse monotonie, ce flottement hypnotique et cette heureuse monotonie que l'on peu rencontrer en roulant le coude au vent sur les autobahnen de Rhénanie-Palatinat ou de Poméranie-Occidentale. S'agissant de Neu ! quelques esprits éclairés parleront de son «motorik», de musique faite pour les « croisières automobiles ». Tout cela est assez bien vu, il faut bien l'avouer. D'une nature pour le moins fainéante je n'en dirai pas plus, je laisserai simplement les béotiens écouter et découvrir Hallogallo l'un des plus fameux titres de ce premier opus, quant aux autres ils savent déjà.



Libellés :

un compteur pour votre site
OpenDrive