vendredi 11 avril 2014

Alex Chilton - Dusted in Memphis (1980)



Dans la discographie un brin erratique d’Alex Chilton ce bootleg est censé combler le fossé entre Bach's Bottom (1975) et Like Flies on Sherbert (1979). On y retrouve les traces de quelques démos enregistrées en 1976 pour Elektra ((Like Window's Motel, She Might Look My Way) et des enregistrements « privées » bidouillés entre Memphis, Wallingford et New York. En dehors d’une reprise des Seeds qui tient à peu près toute seule (Can't Seem To Make You Mine), il faut bien avouer que l’ensemble est assez rude et semble avoir été remonté du puits sans fond dans lequel Chilton a passé la majeure partie des seventies finissantes. Chuintements et crachotements, squelettes de chansons, morbidité latente et invention par la bande du toutim lo-fi (She Might Look My Way sonne comme un petit bidule d’Ariel Pink, mais en en beaucoup mieux). Les deux premiers titres sont les meilleurs, deux symphonies asthéniques par une âme malade. J’imagine que les habitués du confortable éviteront tout ça.



Libellés : , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive