jeudi 8 décembre 2011

Bosco Delrey - Everybody Wah (2011)



Réécrire quelques mots sur la musique ? Oui, mais écrire sur la musique ne m’intéresse plus. On en a vite fait le tour de la musique, on rabâche toujours la même chose, on tourne autour de deux trois idées, et puis ces deux trois idées ne sont pas toujours si brillantes que ça (pour ce qui me concerne : la voix, le corps…). On devrait pouvoir se contenter d’écouter et puis de simplement signaler ce que l’on trouve écoutable. Bref, on devrait pouvoir se contenter d’être un informateur zélé, et rien d’autre et surtout pas un type qui a des idées sur la musique. Voilà cette chose est bien, machin chante et truc tambourine. Il suffit de ne pas se tromper sur ses choix. Enfin quand je parle d’informateur zélé, disons que pour paraitre moins glutineux il faudrait que je parle plutôt de passeur, ce qui est plus honorable, plus noble, tiens passeur dans le sens de Félix Fénéon, qui lui ne se trompait jamais dans ses gouts même s’il avait la manie de vouloir penser par-dessus. Enfin, il avait bien le droit puisqu’il parlait de littérature, de peinture, ce genre de bidules toisant.
Tout ça pour vous dire qu’il faut écouter ce disque du petit Bosco Delrey il est presque très bien, très Buddy Bolan Suicide Vega (si vous voyez ce que je veux dire). Voilà pour la musique.



Libellés :

2 Comments:

Blogger skorecki said...

d'accord avec tout ce que vous dites, absolument tout ....

6:05 PM  
Anonymous pradoc said...

Ecrire sur la musique c'est comme de danser sur de l'architecture comme dit le proverbe

11:12 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive