dimanche 19 juin 2011

Beau Brummels - Beau Brummels (1975)


Restons concis et factuels. Prenons cet album, l’album de « reformation » des Beau Brummels, sa pochette est très laide (la pochette intérieure est mieux, elle est pleine de moustaches et de rouflaquettes), on dira que c’est un album tranquillement country rockisant et pas plus saillant que ça, que c’est un disque de 1975 et que 1975 le caractérise assez bien. La carrière des Beau Brummels est déjà loin derrière eux, nous somme dans la commémoration, sans embaumement, mais avec un peu de mauvaise tristesse qui monte devant des chansons un peu fades qui n’ont plus la saveur et le grain chagrin de leurs merveilles sixties (Beatles brumeux, country Byrds avant l’heure légale… avec de le mélancolie). Vous me direz qu’il n’y donc pas de quoi sautiller et qu’à mon habitude je m’égosille pour rien et d’un rien. Sachez simplement, qu’il y au milieu ce disque, dispensable, un titre magnifique, un titre qui pourrait presque vous faire sautiller malgré l’indéniable lourdeur de vos chaussures pointues. Ce titre c’est Tennessee Walker, une belle chanson de cow-boy centriste idéalement portée par la voix de Sal Valentino, cette voix mélancollante qui, vous devriez le savoir à la longue, n’est pas loin d’être TOUT...

P.-S. Des Beau Brummels, outre les indispensables Introducing The Beau Brummels (Beatles brumeux) et Triangle (proto Country Rock avec une goutte d'acide) il faut que vous écoutiez From The Vaults, un recueil de démos et de titres « non réalisés », il est vraiment très bon.




Libellés : ,

5 Comments:

Blogger skorecki said...

cette voix voix mélancollante comme vous dites, c'est tout ce qui fait la différence avec le premier lp vaguement country elton john/bernie taupin que j'avoue avoir aimé ... et acheté à l'époque, le vinyl doit encore traîner quelque part ...
j'avoue ne connaître des beau brummels que le nom: entre le premier cd et les raretés, which one should i buy (je suis un peu fauché en ce moment ...)?

6:21 PM  
Blogger Philippe L said...

Cher Louis,

Je ne sais s’il faut que vous vous risquiez plus que ça avec les Beau Brummels. J’ai l’impression qu’ils sont un peu trop pops et jolis pour vous. Si vous voulez vous éviter une dépense inutile, il y a quelques disques d’eux en écoute intégrale chez Deezer, cela ne vaut pas un vrai disque (plutôt une reproduction de disque dans les sens Malraux/JLG) mais vous aurez toujours le loisir de vous faire une « idée ».

L’inscription est gratuite…

http://www.deezer.com/fr/#music/the-beau-brummels/introducing-the-beau-brummels-us-release-88487
http://www.deezer.com/fr/#music/the-beau-brummels/from-the-vaults-us-release-81100
http://www.deezer.com/fr/#music/the-beau-brummels/triangle-81111

4:10 PM  
Blogger Jerôme said...

bon splendide chanson. ça me donne envie d'écouter l'album solo de Sal Valentino (ou celui de Ron Elliott).

12:09 AM  
Blogger Brill Building said...

Franchement cher Louis Pour les Beau Brummels aucun risque de se tromper avec leurs albums officiels... enfin sauf un "Beau Brummels 66" vraiment raté.

En premier choix :
- "Introducing The Beau Brummels" très folk-rock byrdsien-beatlesque
- ou "Triangle", folk-psyché, magnifique

ensuite :
- "Bradley's Barn" leur album ouvertement country-rock
- "The Beau Brummels Vol.2" comme introducing mais un chouïa moins bien

Vous succomberez sans delai à la voix de Sal Valentino!!!

en bonus track, l'album solo de Ron Elliott est pas mal "candlestickmaker"

En fait impossible de choisir, désolé, il vous faut tout!!!

Phil Spector

9:20 PM  
Blogger skorecki said...

vous êtes gentil philippe, mais là ou je suis pour un mois, sans mes disques, avec un pc pourri, avec 45 degrés à l'ombre, deezer refuse mon insciption "dans ce pays" ... plus tard, plus tard, peut-être ... merci aussi brill building, but i'm way too broke these days to follow your generous advice ... and way too sad about my old friend columbo ...

4:08 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive