samedi 12 décembre 2009

No comments - N°29



Libellés :

1 Comments:

Blogger Philippe L said...

Oh la belle doublette tragique ! L’un assassin (un couteau inopportun) qui finira raide tout mort « in jail » (saleté de pneumonie), l’autre qui se fera sauter le caisson, backstage, un soir d’alcool et de roulette russe (cocktail fatal). Accessoirement, deux early soulman : le premier auteur de quelques smash hits implacables (oui Fever c’est lui, et mieux que chez Peggy, Elvis et George Chakiris), le second tragique chanteur de ballades sublimes (ah cet orgue lugubre, mon Dieu !)

11:28 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive