dimanche 29 juin 2008

The Everly Brothers - Roots (1968)



Je modère mon ardeur, mon élan, il faut savoir modérer son élan. Je m'immobilise au centre de moi-même, aux bornes du monde. Je laisse la communication, ses oripeaux. Je reste droit dans l’imaginaire comme dans mes bottes. Seul dans cette position délicate, je considère la table basse ; la pile de disques qui m’attend sur la table basse est le grain de radium caché qui cause ces troubles et ces surprises, cette altération de la réalité que j’ai sous les yeux. Il faut, cependant et malgré cela, rester stoïque, mimer la lucidité, ne pas tourner autour du disque pendant que celui-ci tourne et aborder doctement les rivages du factuel. Abordons, abordons !

Voilà l’un des plus beaux albums de la country-rock naissante. On y voit, les Everly Brothers à la différence de presque tous leurs voisins de paliers rescapés des fifties se tenir au courant des choses qui les entourent ; la « country » donc, le simple coup de plumet country sur une somme de rock tassé et presque aggloméré. Un peu à la façon de leur premier LP de 1958 Songs Our Daddy Taught Us, l’idée était, ici et à nouveau, de reprendre quelques auteurs de chansons ayant eu une influence sur le duo qui nous concerne. On retrouvera, Jimmie Rodgers, Merle Haggard quelques standards très bien choisis et superbement étendus, et, pour faire bonne mesure , un couple de chansons offert par Ron Elliott des délicats Beau Brummels. Même s’il n’a pas la force légère des premiers enregistrements des frères Everly , c’est un album magnifique, les voix sont superbes, moins innocentes avec l’expérience qui passe dedans….

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive