jeudi 13 décembre 2007

Chambre verte



Un grand maelström plein de stupre, une grande chanson d’amour (vache) Un magnifique salaud, un salaud magnifique (ou l’inverse), qu’il repose en paix

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive