vendredi 3 août 2007

Désert rouge et chambre verte



Il était déjà mort avant de mourir mais c’est triste . Sacré Michelangelo de beaux trips somnambuliques, la cabane du « Désert Rouge » , Monica dans le brouillard, Alain le charcutier raté éclipsant tout au passage, même le reste de l’ombre là plus loin derrière le rond de lumière, et Jack le timbré tout raide à travers les grilles du travelling avant le plus comment dis t-on tour de force en portugais ? Et les petits culs de « Zabriskie Point » bien mieux que chez Dumont bites apparentes et surtout « Indentification d’une Femme » vrai film bouleversant, vrai dernier film avec du brouillard et des cunnilingus, un testament mieux que Lang et les Hindous… Lourcelles tu te trompe, le prochain sur la liste JLG ? Apres plus rien nada…

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive