dimanche 1 juillet 2007

The Quick - Mondo Deco (1976)



Si le goût de l’aspartame vous reste fâcheusement sur le bout de la langue, si les mets fermement sucrés ne vous font pas sombrer dans un diabète quasi létal ! Si l'effroyable sucre ne vous effraye pas ; sachez alors que ce disque follement non édulcoré est fait pour vous ! On pourrait d’ailleurs l’ingurgiter goulûment comme définitif parangon power-pop dans un geste suicidaire évoquant le fier, altier et poisseux Cherry Coke toisant une tristounette canette de Coka Zero gisant, elle, écrasée par les mains psychorigides d’un tout frais adepte de la perte de bedaine … Ah l’allégresse des corps encore sveltes ! (avant le stade des dents pourries, le sucre ça gâte). Pour mieux situer et recentrer les débats tout en n'oubliant pas la chose glucidique, sachez que les Quick sont produits et mitonnés par le caraméliseur Kim Fowley et qu’en l’occurrence là sur cette affaire le toqué à toque nous sort des fourneaux un genre de girl groupe sans girls ! des Runaways en mecs ! avec un curieux savoir-faire dans la recherche de l’innocence pop ! Une très bonne reprise des Fab Four « It Won't Be Long »’ avec ce petit piano là qui titille les papilles, une autre reprise des Four Seasons « It Won't Be Long » avec cette basse amortie par la Chantilly ! Et les compositions des Quick (œuvres du guitariste Steven Hufsteter) pour le dire vite tiennent également bien en bouche, « My Purgatory Years » avec son léger ressentiment adolescent… « Don't You Want It » ritournelle pleine d'acide gluconique avec ce semblant de clavecin dans le fond et cette saveur Sparks presque ! En 1976 les Quick posaient bravement sur leur pochette avec chacun un cornet de crème glacée en main, à présent en nos temps d’aspartame je les imagine difficilement sveltes (ou vivants), nos temps sont bien ternes, même pas étonnant, non ?!

Nb : Le chanteur c’était Danny Wilde (Ce qui ne s’invente pas !), Steven Hufsteter le guitariste sera membre des Dickies par la suite (Ce qui ne s’invente pas !) et Danny Benair le batteur fera monter la Chantilly chez Three O'Clock... nous y reviendrons plus tard le Paisley Underground n’étant pas au programme du jour…

Libellés : ,

2 Comments:

Blogger Bruno said...

Bonjour,

Je suis à la recherche de ce disque.
Peux tu m'aider ?

Merci pour cet article.

BRN

12:51 PM  
Blogger Radio Heartbeat Records said...

THE QUICK MONDO DECO LP

Has been REISSUED NOVEMBER 2009

On Radio Heartbeat Records

CD release in February 2010

Thank you

1:27 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive