mardi 22 décembre 2009

Any Trouble - Where Are All the Nice Girls? (1980)



Sur les rares photos qui traînent ici et là le chanteur d’Any Trouble, Clive Gregson, ressemble à un croisement impoli entre Elvis Costello et Joe Jackson, grosses lunettes moches et calvitie malencontreuse … La musique d’Any Trouble est comme ça aussi, on dira 70% de Costello pur sucre avec l’orgue des Attractions en moins (si vous voyez la chose), 25% Jackson ramassé power pop ... le reste est également quantifiable : la clique pub-rock raide de chez Stiff records et bien évidemment Brinsley Schwarz, presque l'inventeur fortement oublié du genre Brinsley Schwarz (avec Nick Lowe dans le fond) , notez bien ce nom-là Brinsley Schwarz , « Nervous on the Road » l’album de 1972 un chef-d'œuvre, mais très modeste …
Le disque d'Any Trouble lui n’est pas un chef-d'œuvre, mais une chose agréable, incontestable dans sa fraîcheur pub rock de serie B ; une chose assez ironique qui parvient à rester pensive et intelligente sans jamais dégringoler dans la prétention (Costello’s Touch).
Pour le reste on dira que la production est sèche et les lignes de basses hyperactives ; une musique pleine d'intuitions promptes, absolument pas révolutionnaire, complètement classique, dominée par elle-même en somme … écoutez « Girls Are Always Right » pour vous faire une idée.

Pour en revenir à cette période les premiers Costello sont tous indispensables jusqu’à « Trust » avec « Get Happy ! » en point d’orgue … Les deux premiers Joe Jackson sont merveilleux - c’était avant sa reconversion ennuyante en chanteur de Jazz jonaszien - et Nick Lowe et Dave Edmunds sont très bons aussi et d'ailleurs Ian Dury est le plus grand super héros polio du monde et même Wreckless Eric n’est pas si mauvais que ça .. Qui se souvient de Wreckless Eric hein !!?



Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive