lundi 13 février 2006

Le « croquignolet » du jour - David Thomas


« Le rapport Raison Déraison constitue pour la culture occidentale une des dimensions de son originalité : il l'accompagnait déjà bien avant Jérôme Bosch, et la suivra bien après Nietzsche et Artaud. » MF

Cleveland Ohio au beau milieu des années 70 quand on vient de cette sinistre capitale de la sidérurgie américaine on a tendance à azimuter du carafon, à se découvrir un amour immodéré pour les fleurs et les petits oiseaux ! Aux débuts de Pere Ubu David Thomas se faisait appeler Crocus Benemoth , une fleur un peu particulière, une fleurette déguisée en pachyderme qui semblait ne connaître que la microgravité, un type doucement inquiétant qui parfois sur scène ne se contrôlait plus trop,- on l’aurait vu l'air candide un marteau dans la main – Surprenant Thomas était aussi témoin de Jéhovah « Mes mains sont des pensées compliquées. Mais mes pieds de demandent qu’à partir » tout ça virevoltant dans une esthétique délicieusement branque ou se croisait dadas et mystiques mordorés. Sa voix était une chose comment dire hum !! Inhabituelle, mélange d'exclamations, de fulminations, des frustrations qui ne sortaient pas puis parfois un bouleversant repli dans la douceur, un petit théâtre crucialement absurde, (ne cherchez pas d’où vient la voix du psychopathe David Byrne. ) Accessoirement Pere Ubu est un groupe immensément précurseur, mais cela mériterait un développement plus conséquent, accessoirement aussi David Thomas sort encore des disques et mêmes parfois magnifiques.

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive