mardi 6 décembre 2005

La plus belle chanson du monde (2)



Toutes ces odeurs qui persistaient après le passage de la pluie, un mélange délicieux de terre mouillée l'humus, une vague odeur d'urine douce et sournoise Malgré tout il y avait de l'amertume, au creux de son abdomen un début de picotement sournois, cela commençait toujours ainsi, ensuite il devenait mélancolique voir renfermé presque irascible. Et il restait un peu figé dans ses souvenirs, son corps déjà vieux mais ses souvenirs encore fluctuant dans un espoir adolescent et naïf .Comme de toute façon les autres se foutaient bien de lui, il pouvait rester des heures à rêver, il se souvenait d'une merveilleuse chanson qui lui pinçait le cœur Waterloo Sunset des Kinks, une sorte de miracle en apesanteur, la perfection dans la mélancolie feutrée, entre la réalité et le temps qui fuit la plus belle chanson du monde avec l'autre celle du toqué Brian mais dieu seul le sait !! Dieu seul le sait vraiment ?!
Alors bon dans son cœur il y avait comme une résurgence soudaine comme s'il revoyait les choses pour la première fois, et bientôt le soleil sur la terre mouillée, et son visage qui regardait le soleil et cette sensation miraculeuse de faire partie de la nature d'être un atome décroché parmi les autres, alors le reste hein ...

1 Comments:

Anonymous Richard said...

Splendide.
Ah, les Kinks, de 65 à 70 ils ont été impériaux...

2:12 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive