samedi 30 juillet 2005

Rotary Connection - Rotary Connection (1967)


Encore un objet excentrique, Rotary Connection est plutôt au départ une expérience de laboratoire imaginée par Marshall Chess (le fils à papa du label Chess), le but de l’expérience ? Mêler, la soul et le psychédélisme, les voix noires et le rock, le tout confié au très grand Charles Stepney (Arrangeur futur d’Earth Wind and Fire) et avec en guest star l’extraordinaire rossignol Minnie Riperton. Si les compositions (2 titres) de Stepney tiennent assez bien la route, c’est surtout son talent d’arrangeur quasi surnaturel qui éclate dans les multiples covers qui font l’album : Like A Rolling Stone version patate chaude gospel soul ou les cuivres bataillent avec une guitare incongrue et des cordes énormes, une version du Lady Jane des Stones qui sonne comme un mambo de péplum avec chant de sirènes dans le fond, un Soul Man un peu sage, mais avec un poil de clavecin (faut pas déconner), et pour finir un Ruby Tuesday frapadingue mélangeant chant grégorien, orgue et guitare bizarroïde.


Rotary Connection enregistra 6 albums entre 67 et 71, et surtout le duo Charles Stepney, Minnie Riperton sortira en 1971 un album indispensable à toute discothèque qui se respecte un peu : Come to My Garden avec le grand classique Les Fleurs, mais ça tout le monde le sait.

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive