vendredi 15 avril 2005

Million Dollar Baby



Juste deux trois choses, c’est encore un film sur la transmission sur le passage, des êtres des savoirs des émotions, du passage de la violence et des sentiments qui transforment les corps, ce qui est bouleversant au-delà de l’histoire (magnifique mélo) c’est que ce passage ce fait dans les corps même, celui d’ Eastwood qui n’a jamais été aussi minéral déchirant et sensible, celui sacrifié d’Hilary Swank, le reste le classicisme absolu de la mise en scène le coté intemporel, est magnifique, il y a même des pointes d’humour délicat ; Sur la communauté irlandaise, le petit faux boxeur chétif est très drôle.
La dernière partie critiquée par certain est sublime, lumineuse, le passage c’est fait et Eastwood est décidément un grand passeur.

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive