mardi 1 mars 2005

Van Gogh

La chaise de Gauguin peinte en décembre 1888 était déjà le portrait de son absence au monde, le visage de l’échec et du regret mêlé, La Chambre à Coucher d’Arles en Octobre 1888 sera un prolongement une continuation un peu sournoise vers plus de solitude, il la recopiera encore deux fois, plus tard interné en maison de santé comme une persistance de sa solitude absolue d’artiste dépassé,si ce sont des tableaux fort peu spectaculaires ils annoncent un peu de loin les transfigurations spectaculaires comme Le Champ de Blé aux Corbeau qui viendront très vite avec la prescience d’une mort quasi palpable, Si l’âme de Van Gogh brûle elle retombe en cendres sur ses tableaux comme un stigmate.


Le Champ de blé aux corbeaux le dernier tableau de Van Gogh ?

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive