mardi 15 mars 2005

Joris-Karl Huysmans (1848-1907)

Il composa ainsi le bouquet de ses fleurs: les feuilles furent serties de pierreries d'un vert accentué et précis: de chrysobéryls vert asperge; de péridots vert poireau; d'olivines vert olive et elles se détachèrent de branches en almadine et en ouwarovite d'un rouge violacé, jetant des paillettes d'un éclat sec de même que ces micas de tartre qui luisent dans l'intérieur des futailles. J.-K. Huysmans



La mort la névrose, l'éthylisme ou la drogue, l'obsession et la perversité, le funèbre, la profusion d'art.
Donc bon Huysmans, A Rebours ouvre la fenêtre et donne une grande bouffée d’air au roman naturaliste d’ailleurs Zola furax reprochera à Huysmans de trahir l’école et le traitera même de Maboul, loin du marigot prosaïque naturaliste, ses personnages sont tous singuliers et suprêmement dandy, Gilles De Rais ,Durtal , des Esseintes l’un des plus beau personnage de la littérature française tout court,névrosé, d'un non-conformisme extrême il décide de construire un monde accordé à ses désirs, contre ses contemporains, retournement complet des thèmes naturalistes qui eux opposent un milieu aliénant à un individu qui le trouble mais cherche désespérément la norme et l’intégration.
Huysmans est encore un fils indigne qui tue le père loin des ornières du réel vers plus de spiritualité vers la solitude monacale se faisant il crée une chose monstrueuse le surnaturalisme, c’est aussi l’un des premiers décadents au sens fin de siècle du terme Des Esseintes est le frère et le père des poètes et romanciers symbolistes, d’ailleurs dans le même esprit relire ou découvrir, Remy de Gourmont, Jean Lorrain, Villiers de L’isle Adam …

Oeuvres de Huysmans disponibles en ligne sur le site Gallica (Bibliothèque nationale de France)

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive