mardi 11 janvier 2005

Ptôse - ignobles limaces



Mon dieu quel choc ce truc est immense, immense et assez difficile à définir, comment dire : si les dadaïstes avaient eu des minimoog peut être que c’est le genre de musique qu’ils auraient commis, le « chanteur » vocifère avec beaucoup de sérieux des choses assez énigmatiques sur la vermine, les limaces et autres animaux fort sympathiques, les lignes de synthés sont délicieusement naïves, les guitares comme des petits coups de rasoir, l’ensemble donne un sentiment de malaise réjouissant, voilà j’ai trouvé comment définir tout ça c’est de la musique baveuse, baveuse et reptilienne, un rendez-vous crapoteux avec l’immonde, mais un rendez-vous délicieux.

Ps : Ptôse a sortit deux trois choses sur le mythique label « sordide Sentimental »

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive