jeudi 13 janvier 2005

Guerre froide - 1981

Je ne sais plus qui, de Philippe Pascal de Marquis de Sade ou des branchouilles top moderne d’Actuel avaient inventé ce concept mou de rock européen, en gros pour résumer une sorte de rock qui peut exister et avoir des racines strictement européennes, Kurt Weill, Berg,Mahler, le père Schoenberg et tout le tremblement... Sérialité et imagerie décadente viennoise sont des influences majeures, bon ok d’accord quand les influences sont bien digérées cela peut être sympathique mais quand la viennoiserie est un peu lourde la digestion peut être problématique, musique sans âme (soul), fascination suspecte pour des époques et des imageries pas top (l’Allemagne nazie, brrr), érotisme d’endive blafarde on en fait vite le tour, alors que ce qu’il y a de miraculeux dans la musique populaire c’est peut être la lente partouze continuelle entre les racines, les genres et les influences digérées, l’European Son du Velvet a autant ses racines dans le blues du delta que chez les binoclards germaniques. Et Kraftwerk est aussi un grand groupe de Soul Music. Bon je digresse un poil, et les gentils Guerre Froide alors dans cette histoire, ben c’est un groupe de rock Européen plutôt sympathique et émouvant dans son incompétence, on est pas chez Ultravox, jolies paroles touchantes et naïves chantées en français, anglais et allemand, jolie basse super « mediatorisée » et mélodies tendres et adolescentes...

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive