jeudi 9 décembre 2004

Assault-John Carpenter (1976)


Premier mouvement diurne, inquiétant très proche de la peinture hyperréaliste américaine, poésie de l’espace du terrain vague et de l’asphalte, western et sentiment mortifère. Second mouvement nocturne, terrifiant remake de Rio Bravo, plutôt un mixe audacieux de Hawks et Tourneur, utilisation quasi spirituel du hors champs qui donne ce sentiment d’oppression maladive, ennemis invisibles, hors champ du son aussi, balles silencieuses qui flottent poétiquement. Musique deux mouvements aussi, thème inquiétant au Synthé (Moog ?) pour les scènes de tensions, thème tendre au piano électrique (Wurlitzer ?) pour les scènes plus apaisées, paradoxalement le thème inquiétant n’est pas celui que l’on croit...

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive