mercredi 22 septembre 2004

Dominique Rocheteau-L’ange vert

Finir esquisse bressoniene dans un magnifique Pialat tardif « Le Garçu » n’est pas donné à n’importe quel pousse ballon venu, Dominique Rocheteau était un cas l’expression même de la douceur dans un sport le football qui n’est pas l’expression même de cette fameuse douceur, il était une sorte d’icône en fait le premier joueur « pop » du football français, cheveux longs et bouclés visage d’ange et romantisme discret, une maladie inconnu allait bientôt se rependre dans la France somnolente de 1975, « la rochetite aiguë », maladie de l’adolescence faite de poster fleurissant dans les chambres de jeunes filles en fleurs, maladie du langage aussi faites de logorrhée stupéfiante « l’ange vert » par ici « le démon vert » par-là, vraiment un phénomène incontrôlable, Rocheteau lui restait insensible à toute cette fièvre qui le dérangeait plus qu’elle ne l’attirait et ce ne fut pas son plus mince mérite, en fait Rocheteau préférait se concentrer sur son jeu, il était l’une des pièces maîtresses du grand Ste Etienne, entraîné par le Sphinx, Robert Herbin, qui selon la légende faisait écouter à ses joueurs quelques symphonies de Gustav Mahler, histoire de leurs donnés une inspiration plus grande et sereine, mais revenons à notre« ange vert », pendant une saison en tout cas il dribbla avec constances ses adversaires comme des quilles résignées, son palmarès grandit rapidement : Champion en 76, coupe en 77 et surtout la finale de Glasgow ou malheureusement blessé il ne jouera que quelques misérables lumineuses minutes restées gravées dans les mémoires de milliers de petits garçons mid-seventies, la suite est connue, les poteaux carrés la victoire de fonctionnaires du foot, les allemands du« Bayern » assurément surmotivé par l ‘écoute de quelques walkyrie Wagnérienne.
Mais les blessures rôdent au détour de matchs rugueux en championnat, Rocheteau va perde peu à peu de sa légèreté, il va changer de club, le PSG, Toulouse ensuite, il va changer de jeu aussi, d’ailier aérien il va devenir avant centre un peu plus besogneux mais toujours avec cette fameuse douceur (pas un carton jaune en 15 ans de carrière) un exemple de fair-play qui respectait l’intelligence du public et respectait le foot pour ce qu’il est, un jeu venu de l’enfance…

Libellés :

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Comment pouvez-vous écrire qu'en allant au PSG, Dominique Rocheteau est devenu un avant-centre plus "besogneux", alors que son jeu est devenu au contraire bien plus complet. Tout en gardant son drible comme arme de prédilection, il est devenu à ce poste plus collectif, un véritable leader d'attaque pour le PSG avec une influence plus grande que celle qu'il pouvait avoir sur l'aile avec l'AS Saint-Etienne. Certes, Rocheteau restera pour toujours l' "Ange Vert", car son éclosion a coïncidé avec l'avènement de l'ASSE et cette mythique finale de 1976, mais si le PSG avait atteint le même niveau (sportif et populaire) que les Verts, on se rappelerait autant du passage de Rocheteau dans la capitale que ses exploits dans le Forez. Rappelez-vous son but en finale de la Coupe de France en 1982, dans les ultimes secondes de la prolongation, du premier titre de champion de France du PSG (1986) auquel il participa plus qu'activement (19 buts en 35 matchs) ou encore sa participation à l'épopée des bleus : son but contre la Bulgarie en 1977 qui envoie la France en Argentine, son drible mythique sur Krol en 1981, contre la Hollande qui assure la qualification pour la Coupe du Monde en Espagne, ses deux buts contre L'Iralnde n 1/4 de finale de cette même Coupe-du-Monde ou encore ses quatre passes décisives lors du Mundial 1986... Si ça c'est un attaquant besogneux, j'en rêve pour l'équipe de France tous les jours... Alors voyez un peu plus loin que le mythe de l'"Ange Vert" et regardez en profondeur la carrière de ce joueur hors-norme qui a du faire pourtant face à de nombreuses blessures qui ont sans cesse mis un frein à sa carrière (en temps cumulé, il a perdu 3 ans et demi durant sa carrière à cause de pépins physiques), l'obligeant à de nombreux efforts pour revenir à chaque fois au top niveau...

6:53 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive