dimanche 11 septembre 2011

Peter Case - Thank you St. Jude (2001)


Voilà une belle chose pas compliquée ; enregistrée en trois sessions et un après-midi avec un violon une guitare en bois et des chansons pour tout matériel. Le meilleur de Peter Case ? Peut-être pas, ce n’est pas certain, le meilleur de Peter Case est globalement ailleurs, chez les Nerves, les Plimsouls, ces parangons Power pop musclés et pleins de tendons saillants. Là, l’acoustique primant, nous sommes plus détendus, pas avachis, mais reposés, d’une ostensible tranquillité devant des « versions » calmes et épurés ; des « versions » qui oublient la pop survitaminée, pour mieux se prendre les pinceaux dans les racines de la grande tradition américaine (country, blues, Dylan, tout ce que vous voulez…). On entend Case quasi yodeler, il le fait bien, pas aussi bien qu’un cow-boy perdu, mais presque aussi bien. Les chansons tiennent toutes seules, elles sont proches de l’os et paradoxalement elles ne semblent pas chercher un quelconque point de douleur. C’est finalement un disque très plaisant, très bien pour les fins d’étés lorsque le soleil commence à descendre trop vite. Rien de plus, rien de moins, c’est déjà beaucoup.



Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive