lundi 8 janvier 2007

Johan Asherton - God's clown (1988)



On a souvent limité Johan Asherton à une version frenchie et sympathique du spleen Drakien pourtant sur ce premier album il faudrait plutôt chercher du coté de Marc Bolan* de Dylan voir du Johnny Thunders tout seul et éclopé. C'est en fait plus tard que Johan Asherton évoluera vers une musique plus conséquente et mature tres influencée par Townes Van Zandt , Drake et la cohorte d’écroulés magnifiques qui supporte nos chagrins ... pour revenir à « God's clown », il est parfaitement non essentiel, pas produit d’une manière foudroyante (Une guitare acoustique et deux trois bidules) pas d’une altitude prodigieuse dans le song-writing, mais pourtant l’ensemble est très agréable avec notamment un indéniable caractère lumineux décontracté et chose plaisante une voix de petit frenchie qui arpente la colline de l’anglais sans trébucher sur les racines affleurantes du phrasé aristo-punk des Eudelines du secteur.

*enfin du Bolan électrique qui jouerait acoustique pas l’inverse, c’est pas clair …

Sur le myspace de l’oiseau, une ode modeste et touchante à Townes Van Zandt et un hommage plus qu’émouvant à Dominique Laboubée

http://www.myspace.com/johanasherton

Libellés :

2 Comments:

Anonymous herve_bleiz said...

Bon sang. Vous avez trouvé cela en CD ? Je l'avais en LP. Je l'ai même vu sur scène à Rennes dans les années 80.

8:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

bien sûr que ça existe en cd .

La comparaison avec Eudeline(et son phrasé aristocratique!) m'a bien fait marrer...

Il n'y a AUCUN rapport...

1:45 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive