dimanche 7 mai 2006

Devenir immortel... et puis... mourir

« Les cinéastes habitent encore un pays qui ne figurent sur aucune carte de géographie. Parce qu’il les englobe tous. Ce pays est le cinéma et il est encore temps de l’explorer -de l’intérieur ». Serge Daney et Louis Skorecki



Il faudra parler ici un jour du couple incongru formé par Louis Skorecki et Serge Daney (frères heureux) couple qui au début des années soixante part interviewer toute la crème hollywoodienne finissante (crème calcinée.) Une sacrée rigolade au milieu des dinosaures borgnes, des immigrés positifs Mitteleuropa des types qui ignoraient complètement leur potentiel soit disant artistique et parlaient modestes devant leurs oeuvres comme des plombiers ou des peintres en bâtiments, des artisans de la profession en somme … et à bien y réfléchir les grands artistes parfois se laissent souvent dépasser par une œuvre dont ils font mine d’ignorer la vraie portée , tout en restant bien évidemment circonspect devant les délires interprétatifs foisonnant de toutes parts. Pour en revenir à Skorecki c’est assurément lui l’instigateur en loucedé de cette fameuse histoire de mort du cinéma, ben oui on discutaille avec des borgnes cramoisis pendant que dans le même temps ailleurs ça modernise à tout crin, après reste à définir ce qu’est le cinéma (le vieux distinguo moderne classique) pour savoir s’il est immortel, immortel au sens de ce bon vieux Parvulesco * oui assurément avec une grosse envie de mourir après, car l’éternité est bien longue sur la fin …


*Patricia à Parvulesco: "Quelle est votre plus grande ambition dans la vie ?"... Réponse: "Devenir immortel... et puis... mourir."

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive