jeudi 2 mars 2006

Shawn Phillips- Second Contribution (1971)



Un Francis Lalanne réussi !! Des cheveux considérablement longs, une barbe de prophète, un type que l’on imagine chaussant d’immondes bottes hautes mordorées et des tuniques salement bariolées, un type assez fatigant à la longue. Voilà pour l’accessoire.
Un album qui débute par un titre monstrueux « She Was Waitin' For Her Mother At The Station In Torino And You Know I » mon dieu qu’elle montée en neige cette chanson !!! Préliminaires susurrés tout doux, mais alors après !! Ca monte, ça monte … la voix qui part dans les limbes, les cuivres, les violons qui explosent dans tout les sens, de l’incandescence, presque de l’indécence,et la basse qui sournoise plante l’auditeur qui ne demandait rien, du Wagner en plus grandiloquent !! Cette chanson pourrait être la pierre philosophale d’un genre bien peu guilleret en lui-même l’ adult Rock, beurk !! Les trois titres suivant s’enchaînent (on est dans une sorte d’album concept), avec la même ligne de basse et la même guitare Soulful , orgueilleusement groovy, bon la voix de Philips est trop dans les mêmes textures, n’est pas James Brown qui veut, mais tout ça est bizarrement addictif . Tout l’album coule dangereusement du même tonneau, romance douillette « The Ballad Of Casey Deiss» ou rock mâtiné de R&B « Lookin' Up Lookin' Down» , Shawn Phillips et ses musiciens évitent soigneusement le bon goût pour plonger avec bonheur dans un maelstrom toujours pompeux, constamment boursouflé. C’est une musique qui ne charrie aucun mystère, qui est uniquement construite sur l’intensité dramatique et la maîtrise technique presque malsaine de musiciens sournois.
Ah !! Oui, il y a bien un titre simple, le dernier « Steel Eyes» , perle folk modeste, guitare, voix et sifflements délicats.. . Nick Drake ou Donovan voilà …

Libellés :

1 Comments:

Anonymous ZB said...

Marrant, je viens de recevoir une commande faite voici quelque temps (une semaine et demie). Dedans y figurait, outre Bill Fay, suite à la lecture récente d'un billet ancien d'ordet, deux disques de ce Shawn Phillips (complètement estomaqué aux oreilles par "She Was Waitin' For Her Mother..." entendue au hasard de Pandora). S'y trouvait aussi ceux d'un certain Pete Brown... peut être sujet d'une chronique prochaine ?

1:38 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive