samedi 18 juin 2005

Producteurs

Vaste question le producteur au sens anglo-saxon est –il aussi et surtout un artiste, on dira pas un artisan, à priori oui , Martin Hannet, Spector, Brian Wilson, Eno,Conny Plank, John Cale, George Martin, Holland /Dozier, Leiber /Stoller, Todd Rundgren, Giorgio Moroder, Arthur Baker, Blaze, Masters at Work, Arif Nardin ... mais aussi :

Shel Talmy
l’inventeur du gros son et des riffs de guitares saturés, il produit les premiers 45 tours des Kinks , les Who font appel à lui pour retrouver ce son si singulier (sesonsciesingulié) pour l’époque, il crée un label indépendant d’ou émerge The Creation le groupe proto psychédélique, après deux trois choses avec Manfred Mann, , il est le grand ordonnateur du « Friday On My Mind » des Easybeats l’une des plus belles symphonies adolescentes adressée à dieu.

Joe Boyd
Une sorte d’aimant pour le folk-rock anglais circa 68/71, producteur du Floyd naissant « Arnold Layne » c’est lui. Puis L’Incredible String Band, Fairport Convention et surtout Nick Drake et John Martyn, , bon les sublimes arrangements de cordes sur Five Leaves Left , sont du miraculeux Robert Kirby par contre.

Kim Fowley
Un fou, mais comme tous les fous qui se tiennent un peu, un fou qui invente sans cesse, il commence par des tubes Buble-gum pour teenagers acnéiques étasuniens, il s’installe ensuite en Angleterre ou il produit Cat Stevens et Soft Machine, il participe ou premier Mothers Of Invention sort un tube croquignolet « Thev’re Coming To Take Me Away » sous le non de Napoléon XIV , après une carrière solo débridée, il produit les Runaways en 1975 et avec John Cale les Modern Lovers, Ah !! oui aussi Spirit et Randy California « Future Games » il est dans l’histoire aussi.

Gary Usher
Le producteur de la seconde manière des Byrds, « Younger Than Yesterday », « Sweatheart Of The Rodeo »… carrière commencée dans la sunshine pop , les Hondelles et les Surfaris des sous garçons de la plage, Gary Usher est aussi le responsable des délicieux Sagittarius avec le génial Curt Boettcher .

Tony Vissconti
T.Rex « Electric Warrior », les Bowies de « Diamond Dog » à « Heroes », ensuite les merveilleux « Thin Lizzy » , ou le producteur qui se cache derrière ses artistes, le minimum syndical , mais une transparence lucide.

Martin Rushent
Avec Lillywhite et Hannet , le producteur New Wave , tendu et tendre avec les Buzzcocks , raffiné et primaire à la fois avec les méchants Stranglers , Human League version nunuches et garçons coiffeurs (Don’t You Want Me) producteur aussi de Téléphone .

Guy Stevens
« Il n’y a que deux Phil Spector au monde, et je suis l’un des deux » le producteur de « London Calling » , le reste Spooky Tooth, Ian Hunter et Mott The Hoople est sympathique mais plus dispensable.

Terry Melcher
Le fils de Doris Day !!!!!!!!!!! petite carrière de chanteur surf, et ensuite le petit roi soleil de la pop de plage, Pat Boone, Wayne Newton , Paul Revere and the Raiders, et sutrout plus loin de la plage,les Byrds à leurs débuts.

Paul A Rothchild
Le producteur maison du label Elektra , donc Love les Doors les premiers Tim Buckley rien que du bon , d’ailleurs les Doors semblent être aujourd’hui considérés comme un boys bands simili-intéllo alors que hein c’est pas de la gnognotte, pour en revenir à Rothchild il aurait enregistré les Doors sous LSD.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

un compteur pour votre site
OpenDrive